Avertir le modérateur

02/01/2009

Mais où est donc passée la politique de civilisation ?

DSC06820.JPG

Nicolas Sarkozy, égal à lui même pour les voeux 2009: quelques 20 fois « je », 1 fois « le gouvernement » et 3 petites fois « nous ». En effet, depuis qu’il est élu « sans lui rien n’est possible ». Voilà pour la forme de l’allocution 2009 des vœux de Nicolas Sarkozy. Mais aucune fois le mot « civilisation » fer de lance de la déclaration de vœux de 2008 n’est évoqué. Les discours de Nicolas Sarkozy seraient-ils des coquilles vides, les paroles sans effets. Dans le monde du président, les causes seraient-elles sans conséquences ?

Je n’ose y croire. Petite comparaison.

Vœu 2008 : « Avec 2008, une deuxième étape s'ouvre : celle d'une politique qui touche davantage encore à l'essentiel, à notre façon d'être dans la société et dans le monde (…) Je souhaite du fond du coeur qu'elle soit pour la France, pour chacun d'entre vous, pour tous ceux qui vous sont chers une année de bonheur et de réussite ».

Variante 2009 : « L'année 2008 s'achève. Elle a été rude. (…) Pour tous les Français, cette année a été difficile. La crise économique et financière mondiale est venue ajouter son lot de peines et de souffrances. »

Vœu 2008 : « Nous ne résoudrons rien (…) si nous n'entreprenons pas de moraliser le capitalisme financier. Il ne s'agit pas de faire des discours - on en a tant fait - il s'agit d'agir pour obtenir des résultats. »

Variante 2009 : « Pour tous les Français, cette année a été difficile. La crise économique et financière mondiale est venue ajouter son lot de peines et de souffrances. Chacun d'entre vous en subit les conséquences. »

Vœu 2008 : « Nous ne résoudrons rien (…) si nous ne retrouvons pas le goût de l'aventure et du risque. (…)Il ne s'agit pas de faire des discours - on en a tant fait - il s'agit d'agir pour obtenir des résultats. »

Variante 2009 : « Les difficultés qui nous attendent en 2009 seront grandes. J'en suis pleinement conscient. Je suis plus décidé que jamais à y faire face, avec le souci de la justice, avec l'obsession d'obtenir des résultats. (…) Nous serons pragmatiques, attentifs, réactifs et s'il faut faire davantage, nous le ferons mais en gardant notre sang froid. »

Vœu 2008 : « Depuis trop longtemps la politique se réduit à la gestion restant à l'écart des causes réelles de nos maux qui sont souvent plus profondes. »

Variante 2009 : « Après avoir préservé les économies de chacun grâce au plan de sauvetage des banques, ce sont les emplois de tous qu'il faut désormais sauver. Le plan de relance massif de l'investissement de 26 milliards d'euros qui a été décidé y contribuera. C'est un effort considérable. Des mesures ont été arrêtées pour sauver notre industrie automobile, en contrepartie de l'engagement des constructeurs de ne plus délocaliser leur production. D'autres initiatives seront prises avec le fonds souverain dont nous nous sommes dotés pour préserver notre tissu industriel. »

Et un petit dernier pour la route et tout le monde sait, ô combien, comme le disait si bien Jean-Pierre (Raffarin), que « la pente est rude mais la route est droite » :

Vœu 2008 : « Notre vieux monde a besoin d'une nouvelle Renaissance. Eh bien, que la France soit l'âme de cette Renaissance ! Voici mon voeu le plus cher pour cette année qui vient. »

Réponse 2009 : euh….

 

Pour finir, en paraphrasant notre cher Président, mes chers compatriotes de la blogosphère :

« La crise nous oblige à changer plus vite et plus profondément. La crise est une épreuve. Elle est aussi un défi.

Ce défi là, je veux le relever avec vous. Vous pouvez compter sur moi.

Nous avons des atouts considérables. Il y a dans le peuple français quand il est rassemblé assez d'énergie, d'intelligence et de courage pour que nous ayons ensemble confiance dans l'avenir.

Nous allons sortir renforcés de cette crise.

Du fond du cœur je présente à chacun d'entre vous mes meilleurs vœux pour 2009.

Vive la République, Et vive la France. »

 

Max.

 

grease_crise2.JPG
Petite improvisation à partir de l'affiche
de la comédie musicale"Grease"
donnée actiuellement au Théatre Comédia

Commentaires

A ta question en titre, on a juste envie de répondre vulgairement DTC ! Du vent des pets dees poums comme chantait le garnd SG !

Écrit par : b.mode | 04/01/2009

Bien vu b.mode !

C'est vrai que Sarkozy se prend pour la Begum. Beaucoup disaient qu'"il avait l'air pas mal, il a fait boom. Il a fait pschtt, un vrai simoun".Pendant ce temps "Saint Tropez s'est rapé pour [nous], les pauvres clown".

Pour la vrai version allez voir, c'est par là: http://www.deezer.com/track/84472

Il se serait bien marré Gainsbourg.

Écrit par : max | 04/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu