Avertir le modérateur

10/04/2008

Lamartine: le film (2)

 

 

Aujourd’hui, jeudi 10 avril, c’est journée d’action en région parisienne. Grèves, manifestations et l’occasion pour nous de diffuser (enfin) l’intégralité du film, réalisé le 31 mars dernier au collège Lamartine.

Voici donc les raisons de fond qui expliquent la raison d’être de cette mobilisation qui unit depuis près de 2 mois et demi, parents et enseignants.

Une fois de plus merci à Sylvain pour ce travail de pro.

 

 

Le collège Lamartine à Houilles dans les Yvelines, d’un premier abord, n’attire pas le regard. Au milieu d’une tranquille zone pavillonnaire, presque caché par une abondante verdure, il ne paie pas de mine.

On franchit le portail et c’est un tout autre visage qui s’offre à nos yeux. Dans la cour d’entrée d’abord, des tentes plantées de ci de là attendent d’hypothétiques campeurs.  On lève la tête, ensuite, et la façade finit de nous ôter de nos derniers doutes : collège occupé, peut-on y lire. Soudain, la ruche se met à bourdonner. La sonnerie vient de retentir. Il est 17h00, l’heure de rentrer à la maison pour les 605 élèves que compte l’établissement.

Mais en ce 31 mars 2008, pour les enseignants, vite rejoints par des parents d’élèves venus récupérés le bulletin de leur enfant, une autre journée commence. Ce soir là, ils ont décidé en commun de passer la nuit au collège.

Cela fait près de deux mois qu’ensemble ils se mobilisent, protestent, pétitionnent contre la suppression de 4 classes, de 3 postes d’enseignants et une augmentation sensible du nombre d’élèves par classe à la rentrée 2008.

 


En salle des professeurs, la discussion s’engage. Tout y passe : l’autisme de l’Inspection académique qui refuse tout dialogue, la baisse progressive depuis plusieurs années des moyens, l’appauvrissement de l’offre scolaire, les arguments du Ministère de l’Education  qui refuse de prendre en compte une réalité locale complexe. Le collège Lamartine « recrute » ses élèves aussi bien dans la belle zone pavillonnaire des environs que dans la Cité des Petits Bois, quartier nettement moins favorisé de la ville d’à côté, Carrières-sur-Seine. Un modèle de mixité qui produit depuis quelques années de bons résultats mais qui, a besoin d’être accompagné. Et, en septembre, ce modèle risque fortement d’être remis en cause par la baisse de la Dotation horaire accordée à l’établissement pour la rentrée 2008.

La visite de l’établissement nous donne l’occasion de rencontrer les parents d’élèves qui font signer aux nombreux parents venus ce soir une pétition destinée à alerter maire et député. L’occasion de constater leur attachement à un enseignement public de qualité. Un établissement qui pour certains les a accueilli comme élèves. Où l’on découvre que le collège n’est pas cette entreprise de « formatage absurde et universel » que ces détracteurs (mettre le lien vers un article de Rue 89 sur les déclarations de X. Darcos) décrivent parfois mais, au contraire, un système d’enseignement qui a su jusque là, moyennant des dotations horaires suffisantes enrichir l’offre scolaire classique de projets et d’accompagnements pédagogiques.


 
Au final, c’est bien l’image de ce que certains appellent déjà un « flexiprof» qui se dessine année après année. Partagé entre plusieurs établissements, enseignant vacataire à la petite semaine, le « flexiprof » d’une « maxiclasse », surchargée d’élèves et un enseignement qui ne se limite plus qu’aux stricts horaires réglementaires.

 

Reportage effectué le 31 mars 2008 au collège Lamartine de Houilles (Yvelines).

En attendant le 12 avril, n'oubliez pas de fredonner "DGH, si tu reviens..."


podcast

31/03/2008

La nuit des parents

 

 

f007f758216a5004e2348b2d8e91d423.jpgDepuis le 12 février, professeurs et parents d’élèves se mobilisent pour sauver la rentrée 2008. A partir de ce soir, à l’occasion de la remise des bulletins du 2ème trimestre, parents et professeurs organisent des actions symboliques et une campagne d’information en direction des parents d’élèves du collège et de tous les citoyens de la commune de Houilles et même au-delà. (Si le citoyen qui occupe le bureau de Ministre rue de Grenelle, veut passer, il est le bienvenu !)

Un mois et demi d’une intense mobilisation, qui aujourd’hui s’étend dans tout le pays, établissement par établissement. Il faut continuer. C’est maintenant que les choses doivent changer. Déjà, des pétitions circulent pour demander le vote, au Parlement, d’un collectif budgétaire permettant d’octroyer aux Inspections académiques des moyens supplémentaires pour la rentrée 2008.

Vous êtes donc cordialement invités à venir vous informer, discuter, débattre et pourquoi pas manifester avec nous ce soir et demain soir, à partir de 18h00, au collège Lamartine.

Voici la note d'information que vous pourrez y lire et débattre:

 

 

Parents et professeurs ensemble

pour sauver la rentrée 2008

au collège Lamartine

 

Depuis le 12 février 2008, les professeurs et les trois fédérations de parents d’élèves (FCPE, PEEP et UNAAPE) du collège Lamartine se mobilisent pour sauver la rentrée 2008.

Nous refusons la Dotation Horaire Globale (DHG) que nous impose l’Inspection académique des Yvelines pour la rentrée 2008.

En effet, si elle est appliquée, cette dotation se traduira par la perte de 99 heures hebdomadaires soit la suppression de 4 classes (une classe pour chaque niveau de la 6ème à la 3ème). En conséquence, 3 postes d’enseignants seraient supprimés, en mathématiques, français et Education Physique et Sportive.

A deux reprises déjà (le 15 février et le 26 mars), nous avons été reçus à l’Inspection académique pour exposer les raisons de notre mobilisation. A chaque fois, nous avons du affronter un discours convenu et intransigeant.

Que nous dit-on ?

La fausse bonne excuse du creux démographique !

Cette dotation horaire nous est présentée par l’Inspection académique comme une réponse à un creux démographique, qui se traduit par des baisses du nombre d’élèves. L’Inspection académique nous impose de constituer des classes de 28 à 30 élèves chacune alors qu’elles sont actuellement dans une moyenne de 25 élèves.

Nous n’acceptons pas que, sous couvert de creux démographique, l’Inspection académique décrète l’augmentation du nombre d’élèves par classe.

Le collège Lamartine serait un collège privilégié ! !

Cette dotation horaire est calculée d’abord en fonction des catégories socioprofessionnelles auxquelles appartiennent les parents d’élèves. Elle peut donc baisser car, selon ce critère, nous serions au niveau d’un collège du centre-ville de Versailles !

Cette dotation est ensuite calculée en prenant en compte les résultats de nos élèves aux tests d’entrée en 6ème et au brevet des collèges. Plus nos élèves sont bons, moins nous aurions besoin de dispositifs d’accompagnement et donc moins nous aurions besoin d’heures dans notre dotation.

Or comment obtenons nous ces bons résultats ? :

-         Grâce à un long et ancien travail en amont, avec les écoles primaires, afin de préparer au mieux les élèves à l’entrée au collège.

-         En orientant dès que c’est possible vers les structures adaptées, hors du collège, les élèves en difficulté.

Nous n’acceptons pas que le collège Lamartine puisse être sanctionné pour ses bons résultats ou fasse l’objet d’une discrimination.

Le collège Lamartine devrait faire des sacrifices pédagogiques ! ! !

Les temps sont durs. Il faut réduire les déficits. L'Inspection académique nous demande donc de faire des choix: accepter des classes surchargées et sauvegarder des options, ou alors réduire le nombre d'élèves sur 1 ou 2 niveau(x) en sacrifiant les heures d'options, de remédiation pour tous les niveaux. 

Ce discours de l’Inspection académique est pour nous inacceptable: nous ne voulons pas d'une réduction du nombre d'élèves par classe qui se ferait sur le dos d'une offre scolaire réduite. Car, c'est mettre le doigt dans l'engrenage de l'appauvrissement de notre école et des savoirs indispensables à l'épanouissement de chaque enfant. Derrière le "retour aux fondammentaux" décrété par le Ministre pour les programmes de l'école primaire, se cache la mise en place d'une école au rabais qui n'offre plus que le minimum vital. A charge aux parents de financer ailleurs les compléments d'éducation.

Nous n’acceptons pas que la scolarité de nos élèves soit sacrifiée sur l’autel des économies budgétaires.

C’est pourquoi, ensemble, professeurs et parents demandons que soit préservé un enseignement de qualité :

Ø      en évitant des effectifs supérieurs à 25 élèves par classe de la 6ème à la 3ème ,

Ø      en permettant des dédoublements de classe en physique, sciences, technologie, langues…

Ø      en conservant les moyens pédagogiques d’offrir à chaque élève l’enseignement auquel il a droit.

ENSEMBLE

SAUVONS LA QUALITE DE L’ENSEIGNEMENT AU COLLEGE LAMARTINE

21/03/2008

Information aux parents

 

 

facd625351b575a9df9b037c88c2eb9a.jpgLa semaine qui vient de s’écouler a été intense mais celle qui arrive ne le sera pas moins !

Mercredi 26 mars, les représentants des parents seront reçus à l’Inspection académique des Yvelines. Un moment important pour nous, tant il a été compliqué d’obtenir cette audience. La semaine qui arrive est donc une semaine de mobilisation au cours de laquelle nous espérons enfin être entendus.

Du côté politique, cela bouge aussi. Le maire de Houilles, également conseiller général, M. Joly s’est engagé à interroger l’Inspection académique et le député de la circonscription M. Lequiller semble accepter l’idée d’une question au gouvernement sur notre situation.

Tout est donc mis en œuvre pour parvenir à une réétude de la dotation horaire du collège. Nous devons donc tous poursuivre notre engagement. Un mail, un fax à l'Inspection académique pour lui rappeler que nous sommes nombreux.

Ci-dessous, la lettre aux parents en préparation de l'audience capitale à l'Inspection académique.

 
5b863929b82790446129481758e64991.jpg

Isabelle HABERER                Nathalie LACROIX                 Catherine MERY

11 rue de Strasbourg              35 rue Mattéoti                         5 rue de la Fraternité

78800 Houilles                       78800 Houilles                         78800 Houilles

tél. : 06 81 87 24 00               tél. : 06 75 13 14 85                 tél. : 01 39 68 95 80

p.haberer@free.fr                   aapeh78@free.fr                   co_mery@club-internet.fr

 

Collège Lamartine

23, rue Thiers

78800Houilles 

                                                                                                                                                                   

Houilles, le 21 mars 2008

INFORMATION AUX PARENTS

A la suite de la réduction de la dotation horaire décidée par l’Inspection Académique de Versailles pour l’année scolaire 2008/2009 (moins 101 heures pour le collège LAMARTINE), un certain nombre d’actions ont été entreprises au sein du collège qui sont résumées ci-après :

  • Grève des professeurs du 15 février 2008 (plus de 90 % de grévistes).
  • Boycott du Conseil d’Administration du 19 février 2008 par les parents d’élèves et les professeurs obligeant une deuxième convocation du conseil.
  • Distribution d’une lettre d’information aux parents par les fédérations demandant leur avis sur la dotation horaire – 427 réponses de désaccord sur cette dotation.
  • Rétention des notes et appréciations des professeurs entraînant un report des conseils de classe prévus la semaine de la rentrée.
  • Journée morte du 14 mars 2008 à l’initiative des parents d’élèves avec le soutien des professeurs : seuls 11 élèves présents sur 605.
  • Au conseil d’administration du 14 mars 2008 : vote contre la répartition de la Dotation Horaire Globale allouée au collège par les représentants des professeurs, des personnels ATOS, des parents d’élèves et des élèves et adoption d’une motion.
  • Occupation du collège par les professeurs les deux nuits du 17 et 18 mars 2008 avec le soutien des parents d’élèves.
  • Blocage symbolique et limité dans le temps de l’accès au collège par les professeurs et les parents d’élèves (mardi 18 mars au matin).
  • Grève des professeurs mardi 18 mars 2008 selon un mot d’ordre national.
  • Venue de Monsieur JOLY, maire et conseiller général réélu, mardi soir vers 22h30 pour rencontrer les professeurs et parents présents au collège.
  • Blocage symbolique et limité dans le temps de l’accès aux salles de cours par les parents d’élèves mercredi 19 mars au matin.
  • Prise de contact avec Monsieur LEQUILLER, député, pour qu’il interroge le Ministre de l’Education.
  • Assemblée Générale des professeurs le 20 mars 2008.

Dans le cadre de ces différentes démarches, nous avons pu obtenir un rendez-vous auprès de l’Inspection académique prévu le mercredi 26 mars 2008 à 18 heures.

A cet effet, merci de manifester votre soutien en adressant massivement par mail et/ou par fax (mail : ce.ia78@ac-versailles.fr ou en cas de problème : ce.ia78.dmi@ac-versailles.fr – fax 01 39 23 62 00 ou 01 39 23 60 04) la présente note d’information avec la mention « soutien aux revendications du collège LAMARTINE de Houilles (78800) » à l’Inspection Académique dès le mardi 25 mars et ce jusqu’au moment de notre rendez-vous (mercredi 26 mars 2008).

La présente note est à diffuser de la façon la plus large possible dans le cadre des actions menées tant au plan local que national.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu